Author Topic: Toudy.com's review [FRENCH]  (Read 4139 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline Toudy

  • Newbie
  • *
  • Posts: 6
Toudy.com's review [FRENCH]
« on: May 05, 2005, 10:00:10 PM »
You can check mine here: http://www.toudy.com/?rub=articles&sub=tests&id=5 ;)

Commençons par une petite présentation de l'état actuelle des choses sur DS: il existe 2 types de méthodes permettant de lancer des jeux amateurs sur la console; soit grâce à un appareil de type PassMe (méthode la plus répandue), ou bien alors en utilisant les capacités Wi-Fi de la console, cette méthode étant communément appelée WiFiMe. Ces 2 méthodes nécessitent l'utilisation d'une cartouche vierge au format GameBoy Advance, et permettent de booter depuis le port GameBoy Advance de la console, des applications DS stockées sur cette cartouche.

Les linkers de Neo Flash utilise la technologie Magic Key, qui n'est autre qu'un PassMe: vous le mettez dans le port DS et vous enfichez dessus une cartouche originale... bref, rien de nouveau pour le moment :) Nous verrons un peu plus loin que l'avancée de la technologie du Neo Flash réside essentiellement dans la cartouche vierge s'insérant dans le port Gba.


Le Neo Flash est livré dans une toute petite boîte, aux coloris Noir / Jaune / Rouge / Vert, et contient:
- une cartouche vierge de 512Mb ou 1024Mb format GameBoy Advance,
- une NEO Magic Key (le PassMe version Neo Flash),
- un USB Slim Loader III (appareil se branchant sur le port USB, servant à écrire sur la cartouche vierge),
- des piles de rechanges pour la cartouche vierge (pour les sauvegardes Gba),
- une rallonge USB pour le Slim Loader III.
- un CD contenant les drivers et logiciels pour la bête, quelques démos DS, et des émulateurs tournant sur GameBoy Advance (pour ceux qui ne le savent pas la DS est compatible GameBoy Advance)


L'installation des drivers et logiciels pour le linker se fait très rapidement et sans réelle difficulté, si on suit bien les instructions ;) A noter que les drivers livrés sur le CD (v0.6) sont obsolètes, une nouvelle version est disponible (0.8) et est vivement conseillée. Ces nouveaux drivers devraient être sur le CD dans la version finale du produit.
C'est installé, voyons voir ce que nous propose le logiciel livré avec :)


L'interface est sobre mais efficace, on a directement l'essentiel des commandes, à savoir l'ajout, la suppression, et la gravure des roms. A côté de cela on peut configurer quelques trucs dans les options, notamment la langue (anglais ou chinois) et les plugins (patch, loaders, etc.). Comparé aux logiciels pour les linkers GameBoy Advance, on ne peut pas faire grand chose à part l'ajout de roms sur la cartouche, mais rappelez vous que tout ça n'est pas encore définitif. L'utilisation du logiciel n'est pas très compliquée, on choisit ce qu'on veut ajouter sur la cartouche, on clic sur "Burn All" et c'est parti. Malgré ça, j'ai trouvé le moyen de faire planter la chose! Plus moyen de rien faire, le logiciel se bloque au démarrage... un petit débranchement-rebranchement du linker et tout est rentré dans l'ordre. Il semblerait que le logiciel ait besoin de reconnaitre le linker pour pouvoir fonctionner correctement...

J'ai commencé tout d'abord par tester quelques démos Nintendo DS, dont DSBonga de Miqualke. J'insére la cartouche de la démo de Metroïd Prime sur le Magic Key, je mets la cartouche vierge avec DSBonga dans le port Gba, et j'allume la console: DSBonga se lance comme prévu :) La console a bien booté sur le port Gba, une application Nintendo DS. Cette opération a pu avoir lieu grâce au Magic Key, un PassMe version Neo Flash.


Je décide alors de tester une rom commerciale, à savoir celle de Mario 64 (dont je possède bien evidemment l'originale), pour voir si la technologie du Neo Flash est capable d'executer des copies de programmes sous licences.
L'écriture des 128Mb du jeu dure un peu moins de 300 secondes, ce qui fait un peu long, mettons ça sur le compte de la version non définitive du produit ;)
Concernant les résultats à l'execution, on obtient la même chose que précedemment, la console boot bien sur le port Gba et execute la rom de Mario 64 disponible sur la cartouche. Et c'est bien là où le Neo Flash diffère du couple PassMe + cartouche Gba vierge: la cartouche vierge du Neo Flash est une version évoluée des cartouches Gba disponibles, elle permet d'executer du code DS sous licence. Les sauvegardes du jeu (s'il y a lieu) sont quant à elles stockées directement sur la cartouche DS insérée sur le Magic Key.


Pour le moment on ne peut executer qu'une seule des roms présentes sur la cartouche Gba en mode DS, en attendant la sortie d'un loader au démarrage.

Enfin, je termine par une rom GameBoy Advance commerciale, à savoir Tony Hawk's Pro Skater 2: le jeu se lance normalement, cette opération ne nécessitant pas l'utilisation du Magic Key (ce qui est tout à fait normal vu qu'on est en mode Gba). La cartouche est bien evidemment compatible avec la GameBoy Advance, comme vous pouvez le voir sur l'image ci-dessous.


Pour finir, une petite précision pour ceux qui se demandent si on peut créer ses propres roms: le Neo Flash permet d'executer du code, mais non de l'extraire. Il est donc impossible de dumper un jeu Nintendo DS inséré dans le Magic Key.


Avertissement: le code de la propriété intellectuelle, au terme de l'article L.122-6-1, interdit toute utilisation d'une copie de sauvegarde si vous ne possédez pas l'original.

Où se procurer le produit ?
Le produit est déjà en pré-commande dans certains magasins pour un prix public conseillé de 199.99$, une liste des principaux revendeurs est disponible sur http://www.neoflash.com/.
« Last Edit: May 06, 2005, 02:55:19 AM by Toudy »

Offline Dr.neo

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 3827
Re: Toudy.com's review [FRENCH]
« Reply #1 on: May 06, 2005, 02:10:39 AM »
Toudy can u paste your review to here also? and include the photo please.
In my world,have 0 and 1 only ......Matrix World......